Trente-quatrième article d’un dictionnaire personnel de rhétorique

La Presse+, 4 novembre 2016Énantiosémie

Définition

«deux sens opposés ou contradictoires pour un même mot» (blogue des corrrecteurs du quotidien le Monde)

Exemples

«“Faire long feu” signifiera donc aussi bien “durer” que “ne pas durer”», toujours selon les mêmes correcteurs.

Hôte : «Personne qui donne l’hospitalité, qui reçoit qqn.»; «Personne qui reçoit l’hospitalité» (le Petit Robert, édition numérique de 2014).

P.-S.—En effet, ce n’est pas la première fois que l’Oreille tendue utilise cette illustration, tirée de la Presse+ du 4 novembre 2016.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

1 pensée sur “Trente-quatrième article d’un dictionnaire personnel de rhétorique”

  1. Je préfère les simples, modestes et clairs «contronymie» et «contronyme» à «énantiosémie» et «énantiosème», mots créées , je crois, par Roland Barthes, spécialiste des néologismes pesants et étouffe-chrétiens (v. «bathmologie»).

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*