La clinique des phrases (bbbb)

La clinique des phrases, logo, 2020, Charles Malo Melançon

(À l’occasion, tout à fait bénévolement, l’Oreille tendue essaie de soigner des phrases malades. C’est cela, la «Clinique des phrases».)

Une fois n’est pas coutume : parlons possessifs.

Premier cas, dans le domaine du sport :

Le receveur de passes Sammis Reyes participe au camp des recrues organisé par l’équipe de football de Washington à leur complexe d’entraînement d’Ashburn, en Virginie.

Une «équipe» ne peut pas avoir «leur complexe».

Corrigeons :

Le receveur de passes Sammis Reyes participe au camp des recrues organisé par l’équipe de football de Washington à son complexe d’entraînement d’Ashburn, en Virginie.

Second cas, en histoire :

Depuis son achèvement, la Révolution tranquille a suscité de nombreuses recherches pour tenter d’en comprendre son importance et sa signification.

La redondance «en» / «son» / «sa» est gênante.

Faisons du ménage :

Depuis son achèvement, la Révolution tranquille a suscité de nombreuses recherches pour tenter d’en comprendre l’importance et la signification.

À votre service.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*