La clinique des phrases (u)

(À l’occasion, tout à fait bénévolement, l’Oreille tendue essaie de soigner des phrases malades. C’est cela, la «Clinique des phrases».)

Soit ce titre, dans le quotidien le Devoir du jour :

Maltraitance des aînés. Québec veut simplifier la tâche aux plaignants. Un comité de concertation mis sur pied acheminera les dénonciations au bon endroit (p. A3).

On imagine que, pour «acheminer», il faut d’abord exister, avoir été «mis sur pied». Sinon, ce serait un brin difficile.

Allégeons :

Maltraitance des aînés. Québec veut simplifier la tâche aux plaignants. Un comité de concertation acheminera les dénonciations au bon endroit.

Si elle n’écoutait qu’elle, l’Oreille tendue irait plus loin :

Maltraitance des aînés. Québec veut simplifier la tâche aux plaignants. Un comité de concertation acheminera les dénonciations.

S’il s’agit de «simplifier», on espère que les «dénonciations» seront envoyées «au bon endroit». Autrement, on ne voit pas bien ce que l’on gagnerait à l’opération.

À votre service.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*