Lost in translation

Avant

The Vinopak™ container, is the simple and agreeable name given to this revolutionary packaging for high quality wines !

Après

Le contenant Vinopakmc, c’est le nom tout simple et amical que l’on donne à ce tout nouvel emballage révolutionnaire pour le vin de grande qualité.

Trouver le nom Vinopak «agréable», selon la version anglaise de ce texte autopublicitaire, est étrange, mais on laissera passer : tous les (dé)goûts sont dans la nature.

En revanche, le trouver «amical» ne paraît guère concevable à l’Oreille tendue.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

1 pensée sur “Lost in translation”

  1. m’en suis acheté un au Metro ce soir-même, pour cuire les moules de l’ile du Prince-Edouard – y avait la version française, illustrée par une Tour Eiffel : « vin de la tour Eiffel », là quand même je tique, j’ai acheté l’espagnol (blanc bien sûr, c’était pour les moules) – quant à Arte Nova, les Italiens (ô Mario Merz) nous ont donné l’Arte Povera, ça donne plus confiance ! n’empêche que 9$ au Métro pour un vin de table trafiqué, ça consolera du retour au pays, on pourra s’offrir petit coup Muscadet bien frais à bien moins cher, et trinquer aux amis du 8ème…

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*