Le jeu de l’Oreille

Quelques questions pour les bénéficiaires habituels de l’Oreille tendue, histoire de tester leurs connaissances.

(Réponses officielles le 4 février. Si vous préférez soumettre les vôtres d’ici là, prière d’utiliser la rubrique «Laissez une réponse» ci-dessous.)

1. On doit à un auteur fétiche de l’Oreille l’incise suivante : «L’aveugle se doit d’être un peu muet, sentencia Russel.» De quel auteur s’agit-il ? (Deux points supplémentaires si vous repérez l’œuvre d’où est tirée cette phrase.)

2. Quelle est la capitale de la Notulie ?

3. Trouvez l’intrus : «une avion», «une escalier roulante», «une autobus», «une ascenseur», «une ambulance».

4. Donnez cinq synonymes du mot rondelle. (Un point pour l’ensemble des cinq réponses.)

5. Comment désigne-t-on un enseignant de sciences dans les écoles montréalaises ?

6. Votre journée de travail est finie. Devriez-vous dire «Je me suis flushé du bureau» ou «J’ai quitté pour la journée» ?

7. La formule «catholique progressiste», lue dans le Devoir des 26-27 janvier 2013, est-elle un pléonasme ou un oxymore ?

8. Dans le Charretier de la «Providence», Georges Simenon écrit la phrase suivante : «on vit le matelot […] faire sauter, du pont et d’un geste précis, les amarres de leurs bittes» (p. 53). À quelle figure de style a-t-il recours ?

9. Dans quelle capitale trouve-t-on Les Capitales ?

10. Quelle ville du Saguenay—Lac-Saint-Jean peut-on confondre avec une expression latine ?

Référence

Simenon, Georges, le Charretier de la «Providence» (1931), dans Romans. I, édition établie par Jacques Dubois, avec Benoît Denis, Paris, Gallimard, coll. «Bibliothèque de la Pléiade», 495, 2003, p. 1-103 et 1337-1353.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

6 thoughts on “Le jeu de l’Oreille”

  1. 1. Jean Echenoz, Le Méridien de Greenwich (1)
    2. Épinal (2)
    3. Ambulance… à moins que… autobus…
    4. puck, palet, disque, galine, crottin (3)
    5. Mme Ressource Sciences – que c’est beau. (4)
    6. Intérieurement, la première locution. Autrement, la seconde, puis, avec un esprit d’escalier qui vous caractérise, vous réaliserez avoir usé du verbe « quitter » sans complément d’objet direct, vous sentirez pécheresse et expierez votre faute en pédalant hardiment vers votre domicile.
    7. L’un et l’autre selon l’époque et/ou le mouvement catholique évoqué.
    8. Un zeugme charmant, oeuf corse.
    9. Québec (5)
    10. Alma (tout est dans l’appui sur le « a » final)

    …Vous essaierez, vous, de faire des notes de bas de commentaire de blogue qui ont de la gueule, c’est pas de la tarte!

    (1) http://wp.arte.tv/le-poing-et-la-plume/2010/03/10/jean-echenoz-deuxieme/
    (2) http://oreilletendue.com/2011/08/01/voyage-de-decouverte-en-notulie/
    (3) http://oreilletendue.com/2011/02/10/prolegomenes-a-une-encyclopedie-inutile-du-perifecal-en-hockey/
    (4) http://oreilletendue.com/2009/09/09/une-langue-pleine-de-ressources/
    (5) http://www.capitalesdequebec.com/ (quel site!)

  2. Je ne répondrai pas au questionnaire, Pimpette l’ayant déjà si bien fait.
    Je veux juste féliciter Pimpette pour ceci: « puis, avec un esprit d’escalier qui vous caractérise, vous réaliserez avoir usé du verbe « quitter » sans complément d’objet direct, vous sentirez pécheresse et expierez votre faute en pédalant hardiment vers votre domicile ».

  3. 1. On doit à un auteur fétiche de l’Oreille l’incise suivante : «L’aveugle se doit d’être un peu muet, sentencia Russel.» De quel auteur s’agit-il ? (Deux points supplémentaires si vous repérez l’œuvre d’où est tirée cette phrase.)

    Jean Echenoz, le Méridien de Greenwich, Paris, Éditions de Minuit, 1979, 255 p., p. 31. Voir «Ça, c’est une incise, pontifia-t-il».

    2. Quelle est la capitale de la Notulie ?

    Épinal. Voir «Voyage de découverte en Notulie».

    3. Trouvez l’intrus : «une avion», «une escalier roulante», «une autobus», «une ascenseur», «une ambulance».

    «Une ambulance». Voir «Locomotion Québec 101».

    4. Donnez cinq synonymes du mot rondelle. (Un point pour l’ensemble des cinq réponses.)

    «Puck», «palet», «disque», «objet», «noire», «galine». Voir «La langue du hockey à travers les âges (comme)», «Prolégomènes à une encyclopédie inutile du périfécal en hockey» et «Phénoménologie de l’objet».

    5. Comment désigne-t-on un enseignant de sciences dans les écoles montréalaises ?

    «Ressource sciences». Voir «Une langue pleine de ressources».

    6. Votre journée de travail est finie. Devriez-vous dire «Je me suis flushé du bureau» ou «J’ai quitté pour la journée» ?

    «Je me suis flushé du bureau.» Voir «Quitter».

    7. La formule «catholique progressiste», lue dans le Devoir des 26-27 janvier 2013, est-elle un pléonasme ou un oxymore ?

    Oxymore. Voir «Huitième article d’un dictionnaire personnel de rhétorique».

    8. Dans le Charretier de la «Providence», Georges Simenon écrit la phrase suivante : «on vit le matelot […] faire sauter, du pont et d’un geste précis, les amarres de leurs bittes» (p. 53). À quelle figure de style a-t-il recours ?

    Zeugme. Voir «Le zeugme du samedi matin».

    9. Dans quelle capitale trouve-t-on Les Capitales ?

    Québec. Voir «Capitale(s)».

    10. Quelle ville du Saguenay—Lac-Saint-Jean peut-on confondre avec une expression latine ?

    Alma. Voir «Le latin de RDS».

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*