Les cinq néologismes du mercredi matin

L’Oreille tendue connaissait la raménothèque. Grâce à @AlexieM, elle découvre la spermathèque.

Si cette dernière était mobile, son conducteur pourrait être un vriste, ce fan du véhicule récréatif, dit vr (le Devoir, 9-10 mars 2013, p. D5).

En cas de frigicule, «période hivernale de canicule inversée» (@petitberube), on n’aurait pas à s’inquiéter de son contenu.

Au besoin, on pourrait le faire analyser, même s’ils sont rarement fiables, par des alterscientifiques (merci au magazine Québec science pour la découverte de ce mot).

Si l’on en venait à apprendre qu’il était corrompu, cela relèverait de la catastrophe spectrale, autrement dit du spectraculaire.

On ne se le souhaite pas.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*