Le zeugme religieux du dimanche matin

«De quel droit parle-t-il au nom de Jésus-Christ, cet extravagant laïque [Ignace de Loyola] qui a vécu dans la fange, dans les camps et dans la plus crasse ignorance jusqu’à l’âge de trente ans ?» (Canada-Revue, 11 novembre 1893, cité dans l’Influence de Voltaire au Canada, t. 2, p. 182)

Référence

Trudel, Marcel, l’Influence de Voltaire au Canada, Montréal, Fides, les Publications de l’Université Laval, 1945, 2 vol. Tome I : de 1760 à 1850, 221 p.; tome II : de 1850 à 1900, 315 p.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*