Accouplements 44

Affiche du film Casablanca de Michael Curtiz (1942)

(Accouplements : une rubriquel’Oreille tendue s’amuse à mettre en vis-à-vis deux œuvres, ou plus, d’horizons éloignés.)

Pour quelques semaines encore, l’Oreille tendue dirige un département universitaire. En assemblée, hier après-midi, elle citait à ses collègues une réplique du film Casablanca de Michael Curtiz (1942) : «My dear Rick, when will you realize that in this world, today, isolationism is no longer a practical policy ?»

Plus tard en soirée, elle tombe sur un tweet de @Maggyw519 reproduisant une déclaration du président américain Barack Obama au sujet de la position du Parti républicain devant la candidature de Donald Trump.

La phrase «they’re shocked ! That gambling’s going on in this establishment» renvoie, toujours dans Casablanca, à un échange entre les personnages de Rick Blaine (Humphrey Bogart) et de Louis Renault (Claude Rains), qui se termine par «I am shocked, shocked to find that gambling is going on in here !»

Ce matin, enfin, dans la Presse+, cette caricature, par Bado, du premier ministre du Canada Justin Trudeau et de Barack Obama, évoquant précisément la scène finale du film de Curtiz.

Caricature de Bado, la Presse+, 12 mars 2016

La phrase «Je pense que ceci est le début d’une brève aventure !» reprend, en l’inversant, la phrase finale du film, de Blaine à Renault : «Louis, I think this is the beginning of a beautiful friendship

Voilà un film classique

P.-S. — Il n’est aucun film que l’Oreille tendue n’a vu plus souvent que Casablanca.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*