Accouplements 82

Fichiers de bibliothèque

(Accouplements : une rubriquel’Oreille tendue s’amuse à mettre en vis-à-vis deux œuvres, ou plus, d’horizons éloignés.)

Le Devoir du 25 janvier rapporte les interrogations de plusieurs directions de bibliothèques dans le monde : faut-il conserver la classification décimale de Dewey ou passer à un autre système d’organisation des livres ? Voici ce que déclare Ivan Filion, le directeur des Bibliothèques de Montréal :

On veut, aux bibliothèques de Montréal, revoir les manières de mettre en valeur nos documents […]. Peut-on s’inspirer de ce que font les libraires, tout en respectant l’esprit des bibliothèques ? On sait aussi qu’en certains endroits dans le monde le système Dewey est complètement mis de côté. On en discute.

Cette volonté de rendre les ouvrages plus facilement accessibles, quitte à se défaire d’un système très largement répandu, aurait doublement échappé à Julien Sariette, le personnage du roman la Révolte des anges (1914) d’Anatole France :

M. Julien Sariette, archiviste paléographe, […] devint, en 1895, […] conservateur de l’Esparvienne. Doué d’une activité méthodique et d’une patience obstinée, M. Sariette avait classé lui-même toutes les pièces de ce vaste corps. Le système par lui conçu et appliqué était à ce point complexe, les cotes qu’il mettait aux livres se composaient de tant de lettres majuscules et minuscules, latines et grecques, de tant de chiffres arabes et romains, accompagnés d’astérisques, de doubles astérisques, de triples astérisques et de ces signes qui expriment en arithmétique les grandeurs et les racines, que l’étude en eût coûté plus de temps et de travail qu’il n’en faut pour apprendre parfaitement l’algèbre, et, comme il ne se trouva personne qui voulût donner à l’approfondissement de ces symboles obscurs des heures mieux employées à découvrir les lois des nombres, M. Sariette demeura seul capable de se reconnaître dans ses classements et ce devint chose à tout jamais impossible de trouver sans son aide, parmi les trois cent soixante mille volumes confiés à sa garde, le livre dont on avait besoin. Tel était le résultat de ses soins. Bien éloigné de s’en plaindre, il en éprouvait, au contraire, une vive satisfaction (éd. de 1994, p. 651-652).

Pour lui, la décision est claire : ni Dewey ni accessibilité.

Référence

France, Anatole, la Révolte des anges (1914), dans Œuvres, Paris, Gallimard, coll. «Bibliothèque de la Pléiade», 406, 1994, tome IV, p. 643-838. Édition établie, présentée et annotée par Marie-Claire Bancquart.

Anatole France, la Révolte des anges, cote, p. 656

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*