L’Oreille tendue ne prend peut-être pas assez soin d’elle

«Cosméto au naturel», la Presse+, 2 février 2018À l’occasion, l’Oreille tendue cause apocop’. Pour rappel : «Chute d’un phonème, d’une ou plusieurs syllabes à la fin d’un mot» (le Petit Robert, édition numérique de 2014).

Dans la Presse+ du jour, elle tombe sur le mot cosméto. Vu le contenu de l’article, il paraît bien s’agir de cosmétique.

L’Oreille, naïve, croyait que l’apocope avait pour utilité de raccourcir un mot (confortable => confo). Ce n’est manifestement pas le cas ici.

Sa naïveté la perdra.

 

[Complément]

Naïve et bête : il s’agit de cosmétologie, science que ne pratique pas l’Oreille.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*