Guy Lafleur raconté aux enfants

Christine Ouin et Louise Pratte, Guy Lafleur, 2010, couverture

Il m’arrive souvent à l’Oreille de se tendre vers le monde du sport, notamment du côté du hockey, plus particulièrement encore du côté de Maurice Richard. Pourtant, ce joueur n’a jamais été son favori, la place étant prise par Guy Lafleur, le célèbre numéro 10 des Canadiens de Montréal.

L’Oreille devait donc lire la biographie de Lafleur destinée aux enfants que viennent de publier Christine Ouin et Louise Pratte. Triple déception.

Le livre est mince (71 petites pages), et la partie consacrée à Guy Lafleur, plus mince encore (moins de 30 pages). Le reste est fait de propos généraux sur le hockey (but et nature du jeu), d’une série d’«activités» (entraînement, alimentation) et de «miniquiz».

Les renseignements sur le monde du hockey sont parfois approximatifs. Guy Lafleur n’a pas «souvent» joué à l’aile droite (p. 34); c’était sa position régulière. Les joueurs punis ne restent pas «sur le banc des punitions pendant au moins deux minutes» (p. 35); cela peut être moins. La liste des dix «étapes à franchir pour devenir joueur professionnel» est incomplète (p. 39); il manque, entre autres choses, la Ligue américaine. La coupe Stanley n’est sûrement pas «le trophée sportif […] le plus célèbre en Amérique du Nord» (p. 27); ça se saurait.

Il y a enfin des problèmes de langue. Selon l’Office québécois de la langue française, aréna est un mot masculin (p. 12 et 37). Haltère aussi, et il prend un h; on n’écrit pas «petites altères» (p. 45). Jean Béliveau, dont Guy Lafleur jeune a porté le numéro 4, n’était pas un «avant-centre», mais un «centre» (p. 34).

Le héros de l’Oreille tendue méritait mieux que cette ébauche d’hagiographie.

Référence

Ouin, Christine et Louise Pratte, Guy Lafleur, Saint-Bruno-de-Montarville, Éditions Goélette, coll. «Minibios», 2010, 71 p. Ill.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

4 thoughts on “Guy Lafleur raconté aux enfants”

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*