Accouplements 29

(Accouplements : une rubriquel’Oreille tendue s’amuse à mettre en vis-à-vis deux textes d’horizons éloignés.)

En 2014, Renan Larue a tiré de l’œuvre de Voltaire des Pensées végétariennes. Dans sa postface, il décrit la santé, si l’on peut dire, de l’auteur :

Le grand homme souffrait de la perte prématurée de ses dents, de migraine, de cécité temporaire, d’une sensibilité extrême au froid, de désordres nerveux, de langueur, de maigreur excessive, de maux de ventre épouvantables et d’un cancer de la prostate dont il mourut à l’âge de quatre-vingt-quatre ans (p. 55).

Hollywood Ending (2002) est un film de Woody Allen. Celui-ci y joue le rôle de Val Waxman, un réalisateur qui devient brièvement aveugle durant le tournage d’un de ses films.

La «cécité temporaire» est-elle plus grave en littérature ou au cinéma ?

Référence

Voltaire, Pensées végétariennes, Paris, Mille et une nuits, no 632, 2014, 69 p. Édition établie, notes et postface par Renan Larue.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*