Le (méta)zeugme du dimanche matin et de Philippe Geluck

Philippe Geluck, Peut-on rire de tout ?, 2015, couverture«Elles se sont toutes engouffrées dans le créneau, se disant sans doute qu’on les prendrait plus au sérieux si elles roulaient des mécaniques et des cigarettes (admirable zeugme) comme leurs confrères burnés.»

Philippe Geluck, Peut-on rire de tout ?, Paris, Éditions J’ai lu, coll. «Librio. Idées», 1154, 2015, 90 p., p. 53.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*