Le niveau baisse ! (2016)

«C’est un sujet tabou dans le métier et on n’en discute presque jamais, de peur sans doute de heurter des collègues. Ce tabou, c’est la détérioration de la qualité de la voix et de la langue parlée des journalistes à la radio et à la télévision au Québec. Un déclin marqué depuis plusieurs années.»

Source : Louis Fournier, «Sujet tabou : la langue des journalistes», le Devoir, 12 octobre 2016, p. A8.

Pour en savoir plus sur cette question :

Melançon, Benoît, Le niveau baisse ! (et autres idées reçues sur la langue), Montréal, Del Busso éditeur, 2015, 118 p. Ill.

Benoît Melançon, Le niveau baisse !, 2015, couverture

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *