Le zeugme du dimanche matin et de Henry James, et son commentaire

Des papous dans la tête, logoHommage aux Papous dans la tête (France Culture, émission du 8 avril 2012)

«Elle resta là dans sa grande candeur et sa petite chemise de nuit […]» (Henry James, le Tour d’écrou, traduction).

«Un zeugme n’est pas une coquetterie; c’est une malice» (Françoise Treussard).

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur/autrice : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Une réflexion sur « Le zeugme du dimanche matin et de Henry James, et son commentaire »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*