Le zeugme du dimanche matin

Jonathan Franzen, The Corrections, 2001, couverture

«Les hommes étaient de tailles et de formes diverses, mais les femmes étaient invariablement minces et âgées de 36 ans; beaucoup étaient à la fois minces et enceintes.»

Jonathan Franzen, les Corrections, Paris, Éditions de l’Olivier, coll. «Littérature étrangère», 2002 (2001), 720 p. Traduction de Rémy Lambrechts.

Merci @ljodoin.

P.-S. — Dans le texte ? «The men came in various shapes and sizes, but all the women were slim and thirty-six; many were both slim and pregnant

Jonathan Franzen, The Corrections, Toronto, HarperCollins, 2001, 567 p., p. 94.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

1 pensée sur “Le zeugme du dimanche matin”

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*