Rime en -ag

L’Oreille tendue n’a pas manqué d’occasions de le dire : swag et yolo sont des mots à la mode chez les jeunes, et leur succès à la bourse lexicale se maintient depuis plusieurs mois.

Un de ses lecteurs, @profenhistoire, a attiré son attention sur une nouveauté : «“Vagg” (i.e. qqn ou ses propos inconséquents ou dérisoires).»

N’écoutant que sa conscience linguistique, l’Oreille a abordé la question auprès de son spécimen préféré d’adolescent — appelons-le «Le Spécimen». Quid de ce mot ?

Le Spécimen ne connaît d’utilisation de vagg seul que dans l’exclamation «Ah ! Vagg !». Dans son milieu, on dit plutôt vagg sur.

Que cela signifie-t-il ? Une forme de refus : ne pas aimer quelque chose; ne pas être d’accord avec quelqu’un; ne pas vouloir faire quelque chose.

Exemples

«— À La Ronde, je vais faire le Goliath dans la première rangée.
— Vagg sur ça.» [Traduction libre : «Pas moi».]

«—Je vais écrire un poème.
— Ah ! Vagg !» [Traduction libre : «Jamais !»]

L’acception «propos inconséquents ou dérisoires» est inconnue du Spécimen. L’île de Montréal semble comporter plusieurs microclimats linguistiques.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

2 thoughts on “Rime en -ag”

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*