Dictionnaire des séries 32

Personne n’aime perdre. Perdre et mal paraître, c’est pire. Cela peut toucher un joueur en particulier ou une équipe au complet.

Les carcajous avaient gagné, mais ils n’étaient pas vraiment satisfaits de leur performance. Ils avaient mal paru en défense, alors que c’était un des aspects de leur jeu dont ils étaient particulièrement fiers (Cauchemar à Nagano, p. 109).

Le Canada a mal paru (la Presse, 4 mai 2004, p. S6).

L’expression s’emploie aussi dans d’autres sports, par exemple le football.

La défense des Falcons fait mal paraître Peyton Manning (la Presse, 18 septembre 2012, cahier Sports, p. 6).

Essayez donc de bien paraître. Ce sera tout à votre avantage.

 

[Complément]

Les 57 textes du «Dictionnaire des séries» — repris et réorganisés —, auxquels s’ajoutent des inédits et quelques autres textes tirés de l’Oreille tendue, ont été rassemblés dans le livre Langue de puck. Abécédaire du hockey (Montréal, Del Busso éditeur, 2014, 128 p., illustrations de Julien Del Busso, préface de Jean Dion, 978-2-923792-42-2, 16,95 $).

En librairie le 5 mars 2014.

Langue de puck. Abécédaire du hockey (Del Busso éditeur, 2014)

 

Référence

MacGregor, Roy, Cauchemar à Nagano, Montréal, Boréal, coll. «Carcajous», 8, 2003 (1998), 149 p. Traduction de Marie-Josée Brière.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

1 pensée sur “Dictionnaire des séries 32”

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*