Tricentenaire de Diderot

Denis Diderot, boul. Saint-Germain, Paris

Denis Diderot a, façon de parler, trois cents ans aujourd’hui.

L’Oreille tendue a beaucoup publié, à une époque, en papier, sur lui. (Exemples ici.)

Dans ce blogue aussi, bien sûr.

Au sujet du sexe de Don Draper et féminin.

Dans un quasi-otoflorilège.

Pour les «idiotismes de métier» des pharmaciens et de Christian Gailly.

S’agissant de langue à soi.

Au moment de la parution de la biographie de l’écrivain par Jacques Attali, ici et .

Afin d’illustrer des propos sur Steve Jobs et Malcolm Gladwell.

À cause d’une de ses lettres.

Comme exemple de symploque et d’antimétabole.

Sur l’excellence.

Merci à François Bon pour la photo ci-dessus.

 

[Complément du 31 juillet 2014]

Mais encore ?

Quand il est était question de la popularité du mot mythe.

Pour donner un exemple de zeugme.

Afin de rappeler qu’il est «très important de ne pas prendre de la ciguë pour du persil».

 

[Complément du 5 octobre 2016]

Du nouveau ?

Sur le nom donné aux enfants

Sur un mauvais jeu de mots le concernant

Sur l’Encyclopédie, ici et

Sur le rajeunissement personnel et collectif

Sur l’Eucharistie

Sur Jean-François Rameau, le Neveu

Sur la postérité

Sur le mot marivauder

Sur la «sodomie théâtrale», puis «fiscale»

 

diderot_06

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*