Les djis

À une époque, bro marquait, dans la conversation adolescente, des relations d’amitié (brother). Des sources jeunes et généralement fiables, du moins sur ce plan, ont confié à l’Oreille tendue qu’un synonyme de cet hypocoristique est maintenant courant, du moins dans certaines communautés : dji. Comme dans Yo, dji.

C’est comme ça.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

2 thoughts on “Les djis”

  1. «Dji» ne date pas d’hier: il s’employait déjà à la fin des années 1990 (je l’atteste du haut de mon âge canonique). À ma connaissance, il s’agit d’un simple calque de l’anglais «G», c’est-à-dire «gangster».

    Le rap n’est jamais bien loin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*