Poésie quotidienne

Soit deux exemples récents de prose sportive.

«“Johny Hendricks frappe comme un camion. Mon cerveau s’est promené de tout bord tout côté”, a-t-il imagé» (rds.ca, 17 novembre 2103).

«Si le plafond augmente, ça signifie que les revenus augmentent et que la tarte est encore plus grosse, a imagé le directeur général des Blues de St. Louis, Doug Armstrong» (la Presse+, 12 décembre 2013).

Utiliser des images, ce serait donc imager. Non. Non. Non.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

1 pensée sur “Poésie quotidienne”

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*