Dégustation à l’aveugle

Demandez qu’on vous serve un texte sans vous en indiquer l’auteur.

Essayez d’y repérer la présence conjointe des expressions / formulations suivantes :

la locution adverbiale non seulement suivie d’une inversion du verbe et du sujet (non seulement pontifiait-il);

le verbe identifier utilisé à toutes les sauces (il a identifié sa problématique);

l’expression faire en sorte mise pour faire (son imbibition pendant le match des Canadiens a fait en sorte qu’il a manqué la remontée de son équipe);

l’expression au niveau de pour tout et pour rien (j’aime la langue au niveau de ses clichés);

le verbe se vouloir employé avec un sujet inanimé (son blogue se voulait comique);

comme étant là où comme tout seul ferait parfaitement l’affaire (vous ne considérerez pas cette expression comme étant nécessaire).

99 fois sur 100, vous serez en train de lire un texte québécois.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

1 pensée sur “Dégustation à l’aveugle”

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*