Plat de saison

«Un président exécutif, ça mange quoi en hiver ?», la Presse+, 13 mai 2017, manchetteSoit la même formule, dans deux articles récents de la Presse+ :

«Un président exécutif, ça mange quoi en hiver ?» (13 mai 2017)

«Avant de poursuivre, une définition. L’appropriation culturelle, qu’est-ce que ça mange en hiver ?» (16 mai 2017)

Devant une chose que l’on ne connaît pas (bien), au Québec, on s’interroge alimentairement : comment cela se nourrit-il de décembre à mars ?

Selon Pierre DesRuisseaux, à la volonté de savoir se mêlerait l’étonnement : «Qu’est-ce que c’est ? C’est bizarre !» (éd. de 2015, p. 180) Même position chez Léandre Bergeron : «Quelle est cette chose étrange ?» (1980, p. 307)

D’où cette tournure vient-elle ? Excellente question. (L’Oreille tendue est peu douée pour l’étymologie. C’est comme ça.)

Références

Bergeron, Léandre, Dictionnaire de la langue québécoise, Montréal, VLB éditeur, 1980, 574 p.

DesRuisseaux, Pierre, Trésor des expressions populaires. Petit dictionnaire de la langue imagée dans la littérature et les écrits québécois, Montréal, Fides, coll. «Biblio • Fides», 2015 (nouvelle édition revue et augmentée), 380 p.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*