Le popotin des uns…

…est le steak des autres. Si on ne connaît pas cet emploi lexical québécois, le titre suivant, paru dans la Presse+ du 26 août, risque de rester incompréhensible.

«Ne pas rester assis sur son steak», la Presse+, 26 août 2017

Dans son Trésor des expressions populaires (2015), Pierre DesRuisseaux ne relève qu’un emploi métaphorique de «S’asseoir (rester assis) sur son steak» : «Paresser, s’abstenir d’agir, rester dans l’immobilisme» (p. 290). Cela suppose un emploi littéral, non ?

Référence

DesRuisseaux, Pierre, Trésor des expressions populaires. Petit dictionnaire de la langue imagée dans la littérature et les écrits québécois, Montréal, Fides, coll. «Biblio • Fides», 2015 (nouvelle édition revue et augmentée), 380 p.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*