Inquiétude cérébrale

Henning Mankell, l’Homme inquiet, 2010, couverture

L’Oreille tendue connaissait la «crampe au cerveau», la «crampe de l’esprit» et la «crampe mentale» (Henning Mankell, l’Homme inquiet, p. 466).

Lisant la Presse du 29 octobre, elle découvre la «panne de cerveau» (p. A1) et les «pannes cérébrales» (cahier Auto, p. 8).

Ça ne paraît pas moins lourd de conséquences.

 

Référence

Mankell, Henning, l’Homme inquiet. La dernière enquête de Wallander. Roman, Paris, Seuil, coll. «Policiers», 2010, 551 p. Traduction d’Anna Gibson.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

One thought to “Inquiétude cérébrale”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*