Tu peux prendre tout ton temps…

Soit les deux citations suivantes, tirées du recueil de poésie Expo habitat de Marie-Hélène Voyer (2018) :

Le temps traîne de la patte
prend des détours
brette un peu (p. 55)

des flancs mous des branleux des bretteux des galeux (p. 63)

Au Québec, qui brette — le bretteux — ne fait pas que prendre son temps; il prend tout son temps, vraiment tout son temps. Cela peut ennuyer ses proches.

Synonymes : lambiner (Canadian French for Better Travel, p. 129); bisouner, travailler sans conviction, pour se distraire (Dictionnaire de la langue québécoise, p. 97); fainéanter, musarder, tarder, niaiser (Usito).

Références

Bergeron, Léandre, Dictionnaire de la langue québécoise, Montréal, VLB éditeur, 1980, 574 p.

Corbeil, Pierre, Canadian French for Better Travel, Montréal, Ulysse, 2011 (3e édition), 186 p. Ill.

Voyer, Marie-Hélène, Expo habitat, Chicoutimi, La Peuplade, 2018, 157 p.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*