La clinique des phrases (oooo)

La clinique des phrases, Charles Malo Melançon, logo, 2020

(À l’occasion, tout à fait bénévolement, l’Oreille tendue essaie de soigner des phrases malades. C’est cela, la «Clinique des phrases».)

Soit la phrase suivante :

Mais si le nouveau DG du Canadien [c’est du hockey] ne reçoit pas l’offre espérée, Petry ne devient plus non plus le boulet qu’il était.

Laissons de côté la chronologie biscornue — comment «devenir» ce que l’on «était» ? — pour nous attacher au choix de ce verbe. N’y a-t-il pas là un de ces cas bien trop fréquents, du moins au Québec, où l’on se méfie sans raison du verbe être ?

Voyons voir :

Mais si le nouveau DG du Canadien ne reçoit pas l’offre espérée, Petry n’est plus non plus le boulet qu’il était.

À votre service.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur/autrice : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*