Rodrigue, as-tu du cœur ?

L’Oreille est sans cesse tendue, même dans les salles d’attente. Il y a peu, elle surprenait l’étonnante conversation suivante :

Lui. — Vous venez passer un tapis ?
L’autre. — Non.

Passer un tapis ? Un anneau au doigt; la corde au cou; l’éponge; un savon; le café; une veste; les vitesses; le mot; la parole; un rhume; un coup de fil; un accord; une commande : passe encore. Mais un tapis ?

Explication sommaire : certains s’interrogent sur leur condition coronarienne; on leur demande de passer un examen; cet examen, un électrocardiogramme à l’effort (un effort, pour les intimes), nécessite un tapis (roulant). On passe donc un tapis.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

1 pensée sur “Rodrigue, as-tu du cœur ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*