Treizième article d’un dictionnaire personnel de rhétorique

Anagramme

Définition

«Mot obtenu par transposition des lettres d’un autre mot» (ex. Marie – aimer) (le Petit Robert, édition numérique de 2010).

Exemples

Chez Rimbaud : «alchimie du verbe» / «levé Rimbaud chie» (Pierre Popovic, 1993, p. 116).

Sur Twitter : «Avez-vous remarqué que “Marine Le Pen” est l’anagramme de “Amène le pire” ou “La Mere Pine” ? Au choix.»

Remarque

L’anagramme n’est pas sans lien avec le palindrome.

Référence

Popovic, Pierre, «L’argent dans la lettre-vie d’Arthur Rimbaud», dans Benoît Melançon et Pierre Popovic (édit.), les Facultés des lettres. Recherches récentes sur l’épistolaire français et québécois, Montréal, Université de Montréal, Département d’études françaises, Centre universitaire pour la sociopoétique de l’épistolaire et des correspondances (CULSEC), février 1993, p. 95-117.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*