Le zeugme du dimanche matin

Des papous dans la tête, logo«V’là ben deux jours deux nuits qu’i pleut à pleine gouttière. C’est point bon pour la vigne ni pour le lumbago» (Francis Blanche, «Misère que tout cela», poème lu par Jacques A. Bertrand à l’émission du 27 mai 2012 des Papous dans la tête sur France Culture).

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

1 pensée sur “Le zeugme du dimanche matin”

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*