Autoflagellation du jour

«Merci de votre compréhension», métro de Montréal, 2012Grève (étudiante) oblige, on entend beaucoup dans les médias Michelle Courchesne, la (nouvelle) ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport du gouvernement du Québec.

L’Oreille tendue a eu l’occasion de signaler sa créativité verbale ici.

Mais la ministre n’aime pas que le verbe s’asseoir. Elle a aussi une grande affection, comme beaucoup d’autres politiques, pour comprendre, comme dans vous comprendrez que. En apparence pédagogique — je vais vous expliquer que —, ce vous comprendrez que sert aussi de mise en garde à peine déguisée — les choses sont plus compliquées que vous ne le pensez, m’sieurs-dames des médias.

L’Oreille étant elle-même friande du ce qu’il faut comprendre, voire du il faut bien comprendre que, elle serait malvenue, en ce cas précis, de jeter la pierre à la ministre. En ce cas précis.

 

[Complément du 26 mai 2012]

Hypothèse : Vous comprendrez que serait une variante moins familière de ‘Garde, là.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

One thought to “Autoflagellation du jour”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*