Double titre du mardi

Du cochon et de la tirelire

Qui joue cochon, au Québec, ne respecte pas les règles. Par exemple, Brad Marchand, des Bruins de Boston — c’est du hockey —, est la quintessence du joueur cochon.

Dans les échanges internationaux entre la Chine et le Canada, ça joue dur ces jours-ci, notamment en matière de commerce du porc. La Chine ne respecterait pas les règles du jeu, d’où le titre suivant, tiré de la Presse+ du 5 mai 2019 : «La Chine joue “cochon”. Les représailles chinoises contre les exportations de porc canadien démontrent clairement la frustration de Pékin envers Ottawa.»

Joli.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*