Les zeugmes du dimanche matin et de Raymond Queneau

Raymond Queneau, En passant, éd. de 2000, couverture

Première scène

Irène
Je voudrais que tu m’écoutes. J’ai quelque chose de grave à te dire.

Joachim
Ici ?

Irène
Ici.

Joachim
Ici ? Entre la valise, la mendigote et le courant d’air ?

Irène
Oui.

(p. 13-14)

Deuxième scène

Étienne
Je voudrais que tu m’écoutes. J’ai quelque chose de grave à te dire.

Sabine
Ici ?

Étienne
Ici.

Sabine
Ici ? Entre la valise, la mendigote et le courant d’air ?

Étienne
Oui.

(p. 43-44)

Raymond Queneau, En passant. Un plus un acte pour précéder un drame, Paris, Gallimard jeunesse, coll. «Folio Junior théâtre», 1045, 2000 (1980), 105 p. Petit carnet de mise en scène de Françoise Valon. Postface de Michel Lécureur.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*