Le zeugme du dimanche matin et de Maxime Raymond Bock

Lettres québécoises, 187, hiver 2022, couverture

«C’est qu’en cherchant à humaniser certaines figures qui ont été figées raide, on peut en maintenir certaines autres dans leurs clichés. J’ai pris des notes et de l’expérience, ma cartographie s’en trouve complexifiée de ramifications fractales. Je vois des choses que j’avais ignorées au premier passage.»

Maxime Raymond Bock, «Du fond de ma grotte, ruelle Saint-Hubert», Lettres québécoises, 187, hiver 2022, p. 8-9, p. 9.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Laissez un commentaire svp