Le (triple) zeugme du dimanche matin

• «Douze muffins remplis d’espoir et de noisettes» (Joël da Silva, le Temps des muffins, Montréal, Maison théâtre, février 2011).

• «Nous reprîmes nos armes, nos sacs et nos vies de fugitifs» (Jean-François Vaillancourt, Cégep de Sainte-Foy, Québec).

• «N’oublie pas les tomates en dés et en boîte» (des sources conjugales proches de l’Oreille tendue).

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*