Autoflagellation du jour

Grève (étudiante) oblige, on entend beaucoup dans les médias Michelle Courchesne, la (nouvelle) ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport du gouvernement du Québec.

L’Oreille tendue a eu l’occasion de signaler sa créativité verbale ici.

Mais la ministre n’aime pas que le verbe s’asseoir. Elle a aussi une grande affection, comme beaucoup d’autres politiques, pour comprendre, comme dans vous comprendrez que. En apparence pédagogique — je vais vous expliquer que —, ce vous comprendrez que sert aussi de mise en garde à peine déguisée — les choses sont plus compliquées que vous ne le pensez, m’sieurs-dames des médias.

L’Oreille étant elle-même friande du ce qu’il faut comprendre, voire du il faut bien comprendre que, elle serait malvenue, en ce cas précis, de jeter la pierre à la ministre. En ce cas précis.

 

[Complément du 26 mai 2012]

Hypothèse : Vous comprendrez que serait une variante moins familière de ‘Garde, là.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

1 pensée sur “Autoflagellation du jour”

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*