Le zeugme du dimanche matin, et une annonce

Kiki de Montparnasse, Kiki : souvenirs, 1999, couverture

Le zeugme

«On l’avait obligé à quitter ma mère, après avoir vécu six ans avec elle, pour épouser une femme qui avait mille francs et un cochon» (p. 66).

Kiki de Montparnasse, Kiki : souvenirs, introductions d’Ernest Hemingway et de Foujita, avant-propos et notes de Billy Klüver et Julie Martin, traductions de Dominique Lablanche, Paris, Hazan, 1999, 270 p.

L’annonce

@zeugme est désormais sur Twitter. Qui l’aime le suive.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*