Sagesse populaire du jour

Le défenseur des Canadiens de Montréal P.K. Subban est reconnu pour ne pas avoir la langue dans sa poche.

Pendant les séries éliminatoires, dont son équipe a été exclue la semaine dernière, il y est allé de quelques déclarations sur la supériorité (supposée) des Canadiens sur les Sénateurs d’Ottawa (c’était avant que ceux-ci éliminent Montréal).

Quand on fait ce genre de déclarations, quand on se fait aller les babines, il faut être capable, par la suite, de se montrer à la hauteur.

Dans la bouche d’Alain Crête, sur les ondes de RDS, le 9 mai, l’attitude de Subban a été résumée en une formule : «Les bottines suivent les babines». Bref, Subban n’a pas démérité. Même dans la défaite, il a livré la marchandise.

 

[Complément du 11 juin 2016]

En revanche, quand les unes ne suivent pas les autres, ça ne va pas.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*