10 néologismes pour un 10 janvier

Des légumes bio ?

En -less

«Pat Lagacé fait sa sortie de placard d’homme-à-rien-faire. Je signe où ? On pourrait s’appeler les #CLOULESS» (@Patrickdery). Clueless avec un clou, bref.

En -ion

«La pharmaceuticalisation de la société ? Selon quels processus et dans quelles limites» (@_Acfas). Une définition ? Par ici.

En -eur

«Bon, Jean-Jacques Samson parle des “environnementeurs” ce matin. Le lexique des radios d’opinion ruisselle» (@oniquet).

En -isme

«Comment consacrer ses vacances au “volontourisme”» (la Presse, 4 janvier 2013, cahier Voyage, p. 10). Le volontourisme est une forme de bénévolat en aide internationale. Sa construction est calquée sur celle, en anglais, de voluntourism : volunteer + tourism.

En -ing

«Notre photographe @olijean a créé tout un buzz avec le #coderring !» (@VincentLarouche)

En -iel

«Vous voulez vos données ? Pas de problème ! Ce sera 300 $. @BendaGeek nous parle du rançongiciel Crypto Locker» (@BranchezVous).

En -eur

«Un nouveau portrait de généablogueur dans la boîte. @GallicaBnF est vraiment le site préféré des généalogistes ^_^» (@gazetteancetres).

En -ment

«Je vous demande de boycotter Total qui, dans sa pub pour promouvoir Total Wash, utilise sans honte l’expression “Washement bien”» (@fieldelanation).

En -om

Clom : cours en ligne ouvert et massif. Équivalent français de mooc (Massive open online course).

En -ité

«Pourquoi se préoccuper de découvertibilité ?» (@De_Marque)

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*