L’addition des plaisirs

Le Québécois aime le festival.

Le Québécois aime le sophisme.

On comprend dès lors pourquoi la commission parlementaire sur la Charte québécoise de la laïcité est devenue «Le festival du sophisme» (la Presse, 17 janvier 2014, p. A6). C’est pour lui plaire, doublement.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*