Accouplements 47

(Accouplements : une rubriquel’Oreille tendue s’amuse à mettre en vis-à-vis deux œuvres, ou plus, d’horizons éloignés.)

Louis-Sébastien Mercier, dans le chapitre «Cheminées» de son fabuleux Tableau de Paris (vol. 10, texte 837), écrit ce qui suit :

On place volontiers sur nos cheminées, en petits bustes de bronze ou de plâtre doré, les têtes de Voltaire et de J.-J. Rousseau; mais Jeannot et Préville [deux acteurs] ont obtenu le même honneur. La fantaisie de nos sculpteurs célébrise telle ou telle tête. Les bustes des princes trouvent moins d’acheteurs qu’autrefois; on préfère les têtes pensantes (éd. de 1994, tome II, p. 991).

Dans les années 1950, un amateur a décidé de représenter deux joueurs de hockey, le gardien de but Turk Broda des Maple Leafs de Toronto et l’ailier droit Maurice Richard des Canadiens de Montréal, sur un jeu de salière / poivrière. C’est du moins ce qu’avance un marchand sur eBay (il est vrai qu’il n’est pas tout à fait sûr de l’identité des joueurs représentés).

Salière et poivrière, années 1950 (?), représentant Turk Broda et Maurice Richard

Chaque époque — chaque société — choisit ses idoles.

P.-S. — Ce n’est pas la première fois que l’Oreille cite le texte de Mercier.

P.-P.-S. — Par ailleurs, elle a beaucoup travaillé sur la présence de Maurice «Rocket» Richard dans la culture matérielle québécoise et canadienne dans un livre qu’elle a publié en 2006.

Références

Melançon, Benoît, les Yeux de Maurice Richard. Une histoire culturelle, Montréal, Fides, 2006, 279 p. 18 illustrations en couleurs; 24 illustrations en noir et blanc. Nouvelle édition, revue et augmentée : Montréal, Fides, 2008, 312 p. 18 illustrations en couleurs; 24 illustrations en noir et blanc. Préface d’Antoine Del Busso. Traduction : The Rocket. A Cultural History of Maurice Richard, Vancouver, Toronto et Berkeley, Greystone Books, D&M Publishers Inc., 2009, 304 p. 26 illustrations en couleurs; 27 illustrations en noir et blanc. Traduction de Fred A. Reed. Préface de Roy MacGregor. Postface de Jean Béliveau. Édition de poche : Montréal, Fides, coll. «Biblio-Fides», 2012, 312 p. 42 illustrations en noir et blanc. Préface de Guylaine Girard.

Mercier, Louis Sébastien, Tableau de Paris, Paris, Mercure de France, coll. «Librairie du Bicentenaire de la Révolution française», 1994, 2 vol. : 8/ccii/1908 et 2063 p. Édition établie sous la direction de Jean-Claude Bonnet.

Les Yeux de Maurice Richard, édition de 2012, couverture

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*