Double source de souffrance

Les Canadiens de Montréal — c’est du hockey — viennent d’échanger Lars Eller. L’Oreille tendue appréciait beaucoup ce joueur. Elle est triste.

Le réseau RDS annonçait la nouvelle en ces termes :

Lars Eller est échangé. Il ne quitte pas.Le verbe quitter sans complément d’objet direct ? L’Oreille est deux fois plus triste.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

1 pensée sur “Double source de souffrance”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *