L’oreille tendue de… Michel Tremblay

Michel Tremblay, la Duchesse et le roturier, 1982, couverture«Des têtes s’étaient retournées. La Vaillancourt tendait même franchement l’oreille. Adrien frottait son comptoir en s’approchant petit à petit du point chaud où il espérait qu’un drame sanglant sinon mortel venait d’éclater.»

Michel Tremblay, la Duchesse et le roturier, Montréal, Leméac, 1982, 387 p., p. 120.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*