L’oreille tendue de… Gabrielle Lisa Collard

Gabrielle Lisa Collard, la Mort de Roi, 2019, couverture

«Au deuxième étage, j’ai aperçu de la lumière sous la porte de la petite chambre qui fait face à l’escalier. En tendant l’oreille, j’ai reconnu la voix de ma sœur Gi, qui semblait parler au téléphone. Je savais pas qu’elle serait en visite ici. Peut-être qu’elle donnait pas de cours le jeudi. J’avais pas envie de la voir. Je suis remontée ramasser mes vêtements, faire le lit et replacer les oreillers décoratifs, avant de dévaler les marches pour dropper mes bagages près de la porte d’entrée. Comme ça, je pourrais sacrer mon camp tout de suite après le déjeuner.»

Gabrielle Lisa Collard, la Mort de Roi, Montréal, Cheval d’août, 2019, 132 p., p. 26.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*