Portrait sanguin du jour

Marcel Schwob, Vies imaginaires, 2011, couverture

«[…] Guillemette, la plus heureuse, saucissière, ayant un petit visage cramoisi qui reluisait comme s’il eût été frotté avec du sang frais de porc.»

Marcel Schwob, «Katherine la dentellière, fille amoureuse», dans Vies imaginaires, édition numérique, Saint-Cyr sur Loire, publie.net, coll. «Classiques», 2011 (1896).

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*