Métapoutine d’or

Pour paraphraser Alexandre Vialatte — qui, lui, parlait de la femme —, on pourrait dire du sophisme qu’il «remonte à la plus haute Antiquité». Il doit bien être aussi vieux que la parole.

Il connaît cependant depuis quelque temps une belle carrière québécoise. Tout un chacun parle aujourd’hui de lui.

Une raison de cette omniprésence est peut-être à chercher du côté des interventions radiophoniques du philosophe Normand Baillargeon. Au micro de l’émission Dessine-moi un dimanche, animée par Franco Nuovo sur les ondes de Radio-Canada, Baillargeon, de semaine en semaine, s’est mis à la chasse au sophisme dans l’actualité québécoise. Les autres collaborateurs de l’émission lui ont emboîté le pas, puis les auditeurs, qui se sont mis à lui envoyer leurs suggestions. Le meilleur sophisme présenté à l’émission valait à son auteur «La poutine d’or».

 

«La poutine d’or» de Radio-Canada
Stéphane Leclair remettant «La poutine d’or» à Normand Baillargeon le 8 juillet 2012.

(L’Oreille tendue a souvent fréquenté le studio de Dessine-moi un dimanche. En deux tentatives, elle a remporté une «poutine d’or». Malheureusement, aucune photo ne l’atteste.)

Pourquoi s’arrêter en si bon chemin ?

Essayant de décrire l’argumentation de l’omnicommentateur Richard Martineau, le site mauvaiseherbe.ca crée le «multisophisme» et le «métasophisme». À quand, dès lors, «La métapoutine d’or» ?

 

[Double complément du 2 décembre 2012]

Vous n’aimez pas «omnicommentateur» ? Essayez «toutologue». Le mot est de Guillaume Lamy dans C’est faux ! 50 idées déconstruites par des spécialistes (Québec, Septentrion, 2012; cité dans le Devoir, 1er-2 décembre 2012, p. F7).

«Traiter son adversaire de sophiste, c’est un peu le point #Godwin en philosophie» (@cyborgphilosoph, via @fbouchard).

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

4 thoughts on “Métapoutine d’or”

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*