Only à Montréal

Dans le métro, cette publicité.

Publicité du Collège O’Sullivan (métro de Montréal)

Le texte en français est composé de caractères plus gros que celui en anglais. (Montréal est une ville française.)

Dans la colonne de droite, en français, on annonce les formations «en anglais seulement». Dans celle de droite, en anglais, on annonce les formations «in French only». (Montréal est une ville bilingue.)

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

4 thoughts on “Only à Montréal”

  1. Je la trouve bien, cette publicité. On n’exclut personne et on suppose que les anglophones puissent être intéressés par une formation en français, et vice-versa.

    Est-ce que je me trompe en disant que Montréal est la seule ville du monde qui compte une importante communauté anglophone qui s’est pliée, dans une mesure plus ou moins grande, et avec plus ou moins de bon gré, à la langue de la majorité?

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*