Si le hockey était…

…un insecte, ce serait une guêpe : les joueurs ne bourdonnent-ils pas autour du filet ?

…un gène, il pourrait muter : les entraîneurs n’ont-ils pas le droit de muter leurs joueurs d’un trio à l’autre ?

…une bière, il pourrait se faire brasser : n’est-ce pas ce que craignent les équipes qui ne jouent pas physique ?

…une danse ou une musique, il aurait un rythme endiablé : c’est bien ce que l’on attend d’un match des séries éliminatoires ?

…un malade, on pourrait, pour le traiter, lui injecter du sang neuf : ne dit-on pas qu’il faut toujours prévoir la relève dans son équipe ?

…une librairie, on pourrait y fermer les livres : les joueurs et les dirigeants ne craignent-ils pas cela plus que tout au monde ?

…un rayon, il ne faudrait pas qu’il soit unidimensionnel : ne se méfie-t-on pas des athlètes qui manquent de polyvalence ?

…un salon de coiffure, on pourrait y régler le problème des gardiens qui ont un style échevelé : ne vaut-il pas mieux pratiquer un style classique ?

…un bateau, il pourrait baisser pavillon : des équipes en lice durant les séries éliminatoires, n’est-il pas vrai qu’il n’en restera qu’une seule à la fin, les autres ayant toutes concédé la victoire ?

…un tissu, ce pourrait être la flanalette : n’arrive-t-il pas à la sainte flanelle de perdre sa sainteté ?

P.-S. — Oui, il s’agit bien d’ajouts au Langue de puck. Abécédaire du hockey que l’Oreille tendue faisait paraître il y a quelques semaines (Del Busso éditeur, 2014).

Référence

Melançon, Benoît, Langue de puck. Abécédaire du hockey, Montréal, Del Busso éditeur, 2014, 128 p. Préface de Jean Dion. Illustrations de Julien Del Busso.

Langue de puck. Abécédaire du hockey (Del Busso éditeur, 2014), couverture

 

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*