Le zeugme du dimanche matin et de Paul Fournel

Paul Fournel, les Athlètes dans leur tête, couverture

«Il sait que le maillot jaune racontera ce que son directeur sportif lui a dit de raconter, ce que son employeur veut qu’il dise, ce que le peloton dit, ce que dit l’Équipe : le vélo fait mal aux cuisses, aux mollets, au moral, aux reins, à l’honneur; il faut pédaler malgré la pluie et la diarrhée, et tout cela est une torture à 12 000 francs par mois avec, en prime, le titre ronflant de “forçat de la route”…»

Paul Fournel, les Athlètes dans leur tête, Paris, Seuil, coll. «Points», 1994, 118 p., p. 88.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*