Une secte ?

Les adolescents ont des accolades fortement ritualisées.

Les francs-maçons auraient une poignée de main secrète.

Que font les anciens joueurs des Canadiens de Montréal — c’est du hockey — pour se reconnaître les uns les autres ? Ils ne disent jamais Canadiens; ils disent toujours Club de hockey Canadien.

Oui : c’est de la langue de puck.

Référence

Melançon, Benoît, Langue de puck. Abécédaire du hockey, Montréal, Del Busso éditeur, 2014, 128 p. Préface de Jean Dion. Illustrations de Julien Del Busso.

Langue de puck. Abécédaire du hockey (Del Busso éditeur, 2014), couverture

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*